« J’ai caché mes histoires quelque part entre vos oreilles ou dans un coin de votre coeur. Vous en ferez ce que vous voudrez. »

Qui suis-je ?

Je conte le merveilleux, le fantastique, l’étrange et je parle de celui qui s’en sort… Je conte des récits de vie que je collecte car la parole vraie me touche.
Au cœur de ma parole, le chant, les bruits et le son de certains instruments s’entremêlent pour appeler le rêve et créer des images sonores. Parmi mes histoires, celles des marins taillés dans la croûte de sel, comme mon grand-père, ont toute ma tendresse. J’aime spécialement conter aux adultes et en particulier aux détenus, pour le plaisir d’une évasion mentale du « crottidien ». Auprès des tout-petits (dès 6 mois), je m’amuse de l’émerveillement de la découverte du monde.

J’aime partager, en toute complicité, ces histoires recueillies, pour le plaisir d’un voyage immobile d’un monde à l’autre, dans un temps hors du temps… à la recherche du bon temps !

22 juillet 1973 : Naissance !

Certains naissent pour bâtir, fabriquer, cultiver, inventer... moi je suis née pour transmettre les contes (notamment) qui me touchent, comme on offre un cadeau. Les contes sont des pierres précieuses qui nous parlent de la vie et de ce qu’on ne peut pas toujours dire. Même si, gamine, je racontais des histoires en famille et à l’école (où mes bulletins me qualifiaient de « bavarde »), c’est à l’âge de 16 ans que je commence officiellement à conter, dans les cercles amateurs de Régine Riefolo.

2000

Au Barreau de Paris en tant qu’Avocate, je raconte les récits de vie de mes clients pendant quelques années. Par la suite, conter en prison sera pour moi un acte d’engagement pour ouvrir des fenêtres et redonner à ces hommes, ces femmes et ces adolescents la liberté vitale de rêver.

2004

Auprès de Michel Hindenoch j’affine mon Art de la Parole à partir de 2004. Avec Praline Gay-Para et Pepito Mateo je collabore à des projets de collectage puis, avec Pepito, je participe pendant deux ans à la création de « Impressions », récit-spectacle sur la mémoire ouvrière.

2007

A partir de 2007, l’expérience du groupe de recherche,  « Le Labo » dirigé par Abbi Patrix à la Maison du Conte de Chevilly-Larue  m’offre la liberté d’oser la plus sincère authenticité quand je conte. Je conte avec mon cœur car, comme dit mon Maître-Conteur, Michel Hindenoch, « plus qu’un art du spectacle, le Conte est un art de la relation » et de la convivialité. Je conte avec ma voix, mon instrument de musique en voix parlée et chantée ; mon instrument à « sculpter le silence » comme dit mon Maître-Chanteur, Haim Isaacs, véritable guide pour trouver ma voix.

2007

Je fais partie du collectif de 14 conteuses et conteurs « Contes à croquer » depuis sa création en 2007. Notre précieuse complicité nous offre des façons de raconter ensemble toujours nouvelles.

2012

Au conservatoire de Paris 12è,  Gilles Bizouerne m’accompagne pour l’écriture de « Tant qu’il y a de l’espoir, il y a de la vie » autour du sauvetage de mon papy pêcheur Terre-neuva, naufragé-rescapé dans les mers froides.

2014

Je conte avec mon corps, parce que les mots parfois ne suffisent pas ; parce que le corps veut prendre le relais ; parce le langage du corps peut dire plus vrai qu’un mot ; parce que parfois mon corps parle pour moi… Mon corps s’est ouvert à son langage sur le chemin de la danse d’Afrique de l’Ouest avec Elsa Wolliaston, cette grande dame. Claire Heggen et Yves Marc co-fondateurs du Théâtre du Mouvement m’ont ensuite accompagnée de près pour explorer la musicalité du mouvement, l’animalité, la présence dramatique, le rapport à la pensée, aux émotions et à l'objet, des bases de mime corporel…

Depuis 2014

Depuis 2014, mon duo pétillant avec Olivier Lerat (musicien et conteur) donne une autre dimension à ma pratique. Ensemble nous nous transmettons nos Arts de la Musique et du Conte ; nous explorons des façons de conter et faire de la musique à deux voix, deux corps, quatre pieds et quatre mains ! Avec lui, nous avons toujours une création en cours ou un projet à réaliser …

2020

Ma route entre la France et le Sénégal devrait encore un jour ou l’autre aboutir à un spectacle en français et en wolof, autour de mes collectages….

Mes références :

Festivals et Evénements : 

  • Festival jeune et très jeune public de Gennevilliers (Enfance & Musique)
  • Conteurs au 13 ! (Paris) 
  • Festival Eperluette (Vendée)
  • Les Petites Marées (Brest) 
  • Tiot Loupiot (62) 
  • Mots et Regards (St Denis, 93) 
  • Grand Dire de la Petite Enfance (Chevilly Larue 92)
  • Les 1001 vies du Conte (Université Paris Diderot)
  • La Caravane des Contes (Seine et Marne) 
  • Histoires Communes (Seine St Denis) 
  • Rendez-Vous conte ! (Tonnay-Charente)
  •  Au fil des Contes (La Rochelle) 
  • Niouz’ Cont’ries (Gestel) 
  • Conte en Val d’Oise Printemps des conteurs (Drancy) 
  • Que d’histoires ! (Rambouillet)
  •  Festival de Conte à la prison de Fleury Mérogis
  • Il était une voix (Lot-et-Garonne) 
  • Conteuse en résidence du festival de Viry-Châtillon 2021 (32 séances pour les écoles)

Lieux culturels et Théâtres :

  •  Nouveau Théâtre 13 (Paris)
  •  Mandapa (Paris)
  •  Institut Culturel français (Dakar, Sénégal)
  •  Café Les 3 Arts (Paris)
  •  Péniche Anako (Paris)
  •  Le Petit Ney (Paris)
  •  L’Atrium (Chaville) 
  •  Festival de l’Oh ! (Joinville)
  • La Maison des Arts et de la Culture (Sallaumines)
  • Centre des 26 couleurs (St Fargeau-Ponthierry) 
  • Espace Icare (Issy-les-Moulineaux)
  • Parc Culturel de Rentilly (Seine et Marne)
  • La Ferme des Arts (Vert-saint-Denis) 
  • La Maison du Conte (Chevilly-Larue) 
  • Le Sillon (Petit Couronne, 76) 
  • Théâtre Le Moustier (Thorigny-sur-Marne)
  • Théâtre de l’Epouvantail (Paris) devenu A la Folie théâtre 
  • Comédie de la Passerelle (Paris) 

Autres lieux…

  • La Maison Rouge (Musée Art Contemporain, Paris),
  • A domicile,
  • Commerces,
  • Crèches,
  • Maisons de retraite,
  • Hôpitaux, bibliothèques,
  • Médiathèques,
  • Centres de loisirs,
  • Ecoles,
  • Performances en extérieur,
  • Maisons d’arrêt (majeurs, mineurs : Bois d’Arcy, Osny, Villepinte, Fresnes, Fleury Mérogis),
  • Foyers sociaux,
  • Centre de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (Bois de crève-cœur-en-Brie -77),
  • Manoir du Lain – (Lorient) 

Radio/TV :

  • TV berbère
  • France Culture : émissions « Là-bas si j’y suis » et« travaux publics »   
  • France Bleue   Contes en direct sur Radio Aligre  dans l’émission « Ecoute, il y a un éléphant dans le jardin » de Véronique Soulé